Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2020 3 16 /12 /décembre /2020 05:31

Pour les années 1990, seulement trois albums pourrait-on dire mais Mr Eddy part chanter en Arabie saoudite pour les soldats français, un concert finalement annulé par les saoudiens puis en 1993-94 il se produit dans quatre salles parisiennes [4], terminant par un concert-synthèse à Bercy.

Il participe à la bande originale du film Rock-o-rico dont il enregistre 4 chansons adaptées par son compère Boris Bergman. Il se tourne aussi largement vers le cinéma, tournant dans 7 films dont le fameux Le bonheur est dans le pré d'Étienne Chatilliez. [5]

https://p1.storage.canalblog.com/25/83/1080897/128232028.png        https://p7.storage.canalblog.com/73/96/1080897/128232029.png
Rio Grande                                Un portrait de Norman Rockwell  

En tout cas, la qualité est toujours au rendez-vous avec des succès comme Rio Grande et 18 ans demain en 1993, Un portrait de Norman Rockwell et Mister JB (son hommage à James Brown) en 1996, J’aime pas les gens heureux et Décrocher les étoiles en 1999.

Ils contiennent également de petits bijoux moins connus comme Cœur solitaire, Te perdre ou Destination terre.

https://p6.storage.canalblog.com/60/97/1080897/128232030.png        https://p8.storage.canalblog.com/87/06/1080897/128232031.png
J'aime pas les gens heureux                Décrocher les étoiles                   

Début 2000, il participe à l’action caritative Noël Ensemble où il chante le classique Noël blanc en duo avec Véronique Sanson et enregistre une version du Déserteur pour Ma chanson d’enfance dans le cadre d’une autre action caritative.

https://p8.storage.canalblog.com/81/94/1080897/128234032.png       https://p1.storage.canalblog.com/23/28/1080897/128234031.png
Paloma dort                               Je chante pour ceux qui ont le blues

Puis sort l’album Frenchy dont il écrit le texte des 11 chansons sur des musiques de Pierre Papadiamandis, aidé les inséparables Michel Gaucher (Faudrait pas rester là) et Michel Amsellem (Au bar du Lutécia) avec notamment J’aime les interdits, La route 66 et Je chante pour ceux qui ont le blues.

https://p3.storage.canalblog.com/39/99/1080897/128233199.png           https://p1.storage.canalblog.com/26/03/1080897/128238277.png      
L'album "Franchy"                                       Au bar du Lutétia                  

Suit l’album Jambalaya conçut sur le même modèle, avec 11 textes écrits par Eddy sur les 12 chansons, pour l’essentiel sur des musiques de Pierre Papadiamandis, où l’on trouve les titres phare On veut des légendes et Ma Nouvelle Orléans. On y trouve aussi trois chansons interprétées en duo avec Johnny, Be bop e lula de Gene Vincent, Elle est terrible d’Eddie Cochrane (avec le concours de Little Richard) et On veut des légendes.   

https://p3.storage.canalblog.com/33/09/1080897/128233085.png             https://p4.storage.canalblog.com/43/12/1080897/128233200.png
     L'album "Jambalaya"                                   L'album "Grand Écran"

* Retour à la 1ère partie : Retour 1 --

--------------------------------------------------------------------------------
<<  Ch. Broussas, Eddy Disco II 14/12/2020 © • cjb • © >>
--------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Jacques Frachet culture
  • : Articles sur des thèmes littéraires et historiques
  • Contact

Recherche

Liens