Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2020 3 18 /11 /novembre /2020 21:00

 Christophe Granger s’est en particulier intéressé à l’évolution dans nos sociétés des corps pendant la belle saison, à travers des ouvrages tels que Les corps d’été, Naissance d’une variation saisonnière en 2009 et La saison des apparences, Naissance des corps d’été en 2017.

 

        

 

« Le socio-historien veut mettre en lumière l'historicité du monde dans lequel nous vivons, pour mieux comprendre comment le passé pèse sur le présent. » Norbert Elias

 

Il vient d’obtenir le prix Fémina essai 2020 pour Joseph Kabris ou les possibilités d’une vie, ouvrage qui part du réel pour soutenir ses thèses et ses recherches sur le corps.

Il y raconte la curieuse histoire de ce Joseph Kabris né vers 1780 à Bordeaux, pour tenter d’analyser ce qui fait qu’une vie se découle de telle façon, ce qui a pu infléchir sa direction.

 

         
Œuvres de Gérard Noiriel

 

Il fait suite à ses recherches sur le corps avec son ouvrage consacré à ce thème et intitulé "Faire corps. Éléments pour une sociologie historique". Son objet est d’élaborer une démarche d'analyse qu’il appelle "biographie sociologique" et qui, à partir d'un cas particulier comme c’est le cas avec Joseph Kabris, décrit dans le détail et sur une certaine durée, se propose de servir de base à une étude de l’impact du social sur la vie de l’individu.

Son sujet d’étude comprend des pratiques sociales qui impliquent le corps telles que le travail, le sport, les vacances et la plage, qu’il croise avec des institutions (L’État, l’école, le clergé) et des professions (médecins, juristes) pour en déduire les rapports de force des groupes constituant la société. [1]

 


Œuvres de Norbert Élias         Pratiques et méthodes de la socio-histoire

 

Les travaux de Christophe Granger se situent dans le domaine de la socio-histoire, et plus spécialement sur la compréhension des conduites corporelles et collectives ainsi que la compétition entre groupes sociaux pour convaincre de leur légitimité.

La socio-histoire est une approche historique sous-tendue par des méthodes empruntées à la sociologie. En ce sens, elle est d’abord « boîte à outils » servant à savoir comment le passé éclaire le présent et reposant sur les relations à distance et la façon dont naissent les phénomènes sociaux. [2]

 

    Michel Offerlé

 

L’intérêt du livre de Christophe Grangé réside d’abord dans le fait qu’il réussit à concrétiser à travers le personnage de Joseph Kabris un domaine qui n’est pas spécialement facile d’accès.

 

Notes et références
[1] Sur la classe ouvrière, voir par exemple Gérard Noiriel, "Vivre et lutter à Longwy", Éditions Maspéro, 1980 et "Longwy, Immigrés et prolétaires (1880-1980)", Paris, PUF, coll. « Pratiques Théoriques », 1984
[2] Voir l'historien Gérard Noiriel et le sociologue Michel Offerlé, qui dirigent la collection Socio-Histoires des éditions Belin.

 

Sélection bibliographique de l'auteur
* La Saison des apparences. Naissance des corps d’été, Paris, Anamosa, 2017
* La Destruction de l’université française, Paris, La Fabrique, 2015
* Le Vase de Soissons n’existe pas, Paris, Autrement, 2013
* Les Corps d’été. Naissance d’une variation saisonnière, Paris, Autrement, 2009

Voir aussi
* Gérard Noiriel, Introduction à la socio-histoire, Paris, éditions La Découverte, coll. Repères-Histoire, 128 pages, 2006

--------------------------------------------------------------------------
<< Ch. Broussas, Granger, Kabris 16/11/2020 © • cjb • © >>
--------------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Jacques Frachet culture
  • : Articles sur des thèmes littéraires et historiques
  • Contact

Recherche

Liens